Surfaçage de plaque martyr

par | avril 9, 2017 | Préparer et créer le Gcode

Utilisation de fraises à surfacer ( appelé aussi fraise tourteau )

Les fraises à surfacer permettent de générer une surface plane perpendiculaire à l’axe de rotation de la fraise.
Elles conviennent très bien pour surfacer une plaque martyr et corriger des défauts de parallélisme et planéité.

La taille de la plaque martyr ne doit pas être supérieure à la surface de travail maxi de la machine.
Consultez la documentation de votre machine afin de connaître ses dimensions.

  A ) Indiquez les dimensions de la plaque martyr

Pour cela il faut cliquer sur le dossier « usinage » et ensuite choisir les dimensions du brut
Rappel : la taille de la plaque martyr en X et Y  devra correspondre au déplacements maxi de la machine (surface de travail)

B ) Tracer la limite de la zone à surfacer

Pour cela utilisez l’icône dessin (icônes en vert) « dessiner un rectangle »

Placez les points de construction du rectangle aux coins inférieur gauche et supérieur droit de la plaque martyr en marron
Ainsi la zone à surfacer correspondra a la surface totale de la plaque martyr.

 

C ) Choisir l’usinage « Poche »

Un surfaçage est l’équivalent de l’usinage d’une poche ouverte
 voir l’article sur la stratégie d’usinage des poches pour connaître la différence entre poche fermée et poche ouverte.

Pour cela, il faut sélectionner le rectangle précédemment dessiné puis cliquer sur l’icône poche.
Une icône « Poche1 » va apparaître dans le dossier usinage et en dessous de « Groupe1« , cliquez dessus afin de paramétrer l’usinage.

 

D ) Paramétrer l’usinage poche

 

Une poche de surfaçage à comme caractéristiques :
une profondeur d’usinage très faible car il s’agit seulement d’éliminer les défauts de planéité ou les traces des usinages précédent.
– d’outil doit passer sur une très grande surface.

Donc on utilise un diamètre d’outil assez important, égal ou supérieur à 20mm et une vitesse d’avance assez élevé pour éviter que le surfaçage prenne trop de temps.

Dans l’exemple ci dessous
L’outil à un diamètre de 20mm
La vitesse d’avance est importante : 4000 mm/min
La profondeur d’usinage est très faible : 0,25mm

Le taux de recouvrement est de 0.6 ou 60%  c’est un compromis entre la qualité de surface et le temps nécessaire à l’usinage.
Pour plus d’information sur le taux de recouvrement consultez l’article dédié au taux d’engagement / taux de recouvrement

 

Pour le choix du sens d’usinage, consultez l’article dédié
Usinage en opposition, en avalant ou mixte

Pour le style de remplissage région vous pouvez laisser celui par défaut
c’est à dire « Décalage intérieur + extérieur« .
Si vous souhaitez un autre style, plus d’information sont disponible dans
 l’article sur la stratégie d’usinage des poches

E ) Création des parcours d’outil et vérification des traces d’usinage

Après chaque changement de paramétrage d’usinage et avant la création du Gcode vous devez générer les parcours d’outil
en faisant un clic droit sur l’usinage.

Il est utile après avoir généré les parcours d’outils de cocher l’option « Afficher largeur de coupe » dans le menu « Affichage »
Dans cet exemple on s’aperçois que avec un taux de recouvrement de 90%, il y a un peu de matière non usiné au milieu et dans les angles au changement de direction.
Il faut diminuer le taux de recouvrement par exemple à 0.8 ou 0.7 puis régénérer les parcours d’outils et vérifier les largeurs de coupe.

F ) Pour être sûr que la surfaçage va s’effectuer parfaitement y compris autour de la plaque

Dans la partie « Contrôle des déplacements latéraux »
vous pouvez indiquer une surépaisseur négative, ainsi la fraise va déborder légèrement de plaque pour surfacer.

 

 G ) Création du Gcode

La dernière étape consiste à créer le Gcode en faisant clic droit sur l’usinage
puis « Créer le gcode »

Vous pouvez donner un nom à votre fichier Gcode qui se termine par l’extension « nc » et l’enregistrer dans le dossier « Gcode » de la SD-Card de votre smoothiebox.

Enregistrez aussi votre fichier CAMBAM sur votre ordinateur en faisant « Fichier —> enregistrer sous« , cela vous sera utile lors de vos prochains surfaçages de martyr surtout si vous voulez changer quelques paramétrages sans être obligé de tout refaire.

 

 A ) Modélisation de la plaque martyr

Nous allons afin de s’entraîner pour des usinages plus complexe, préparer le surfaçage à partir d’un modèle 3D

Vous allez donc modéliser au préalable la plaque martyr qui est un simple parallélépidède et suivre les indications des articles
Présentation du logiciel fusion 360   éventuellement   Utiliser Fusion 360 lorsqu’il n’y a plus internet
Création d’un parallélépipède avec Fusion 360

B ) Eventuellement donnez une apparence à la plaque martyr

Pour plus de réalisme vous pouvez choisir une apparence, par exemple du pin (Pine en Anglais) ou du MDF.
Pour cela il faut faire un clic droit lorsque le pointeur de souris est sur la plaque et choisir « Appearance »

C ) Basculez du module modélisation à celui de préparation d’usinage

D ) Démarrez une configuration d’usinage

Pour cela il faut dans « Setup » puis « New Setup »

Un dossier setup se créer dans le « Browser » celui ci se met en dessous de l’historique de modélisation.
En faisant un clic droit sur le setup ainsi créer il est possible de remodifier chaque paramètre de configuration

E ) Choisir le point d’origine et l’orientation du système de coordonnée de travail

Pour que cela soit conforme au point d’origine paramétré dans la CNC Formosa, il faut choisir une origine au coin supérieur avant gauche.

 

L’axe Z est mal orienté pour correspondre à l’architecture de la machine il faudrait qu’il soit vertical.

Allez donc le « Model orientation » du WCS et choisissez une sélection de l’axe Z et X.

 

 

 

 

 

Si un des axe a une mauvaise direction il est possible de cocher la case « Flip »
Dans l’exemple si contre le sens positif de l’axe Z était vers le bas.
Avec l’option « Flip Z axis » coché il pointe maintenant vers le haut.

 

Remarque :

Si vous voulez avoir directement le WCS correctement orienté quand vous basculez dans le module CAM, il est nécessaire de faire la conception en pensant à la machine qui va réaliser votre pièce. 

F ) Paramétrer le brut

Le cas du surfaçage de plaque martyr est un peu particulier car les dimensions du brut sont les mêmes que celles de la pièce finale en X et Y.

Pour la dimension en Z très peu de matière sera enlevée par exemple 0,25mm

Il faut donc mettre « 0 » à tous les offset sauf 0,25mm pour « Stock Top Offset.
Ainsi le brut sera de la même dimension que l’objet final usiné pour X et Y et seulement 0,25mm sera enlevé lors de l’opération de surfaçage.

 

G ) Ajouter l’opération d’usinage surfaçage

Choix de l’outil

Choisir l’outil en fonction du type d’opération ( Repère 2 ) et choisir Face ( Repère 3 )

 

Vous pouvez filtrer par diamètre par exemple 20mm
Ensuite choisir dans la liste une fraise pour plastique ou bois à embout plat.

Et ensuite pour adapter à votre outil faire clic droit « Edit Tool »

 

Vous pouvez modifier quelques paramètres comme par exemple le nombre de dent de l’outil et la vitesse d’avance.
Pour les autres paramètres si vous n’avez pas de de variateur de broche, si vous n’avez pas de système ATC avec magasin d’outil automatique, cela n’a pas d’intérêt de les changer.
Les CNC Formosa sont conçu pour être les plus simple possible à utiliser et il n’y a pas de système MCS ( repère de coordonnée machine ) ni d’enregistrement de décalage d’outil comme pour les machines utilisées dans l’industrie.

Paramétrage d’un décalage autour de la surface à usiner

Pour être sur que le tour de la plaque martyr soit surfacer vous pouvez ajoutez un décalage ( offset )
Il faut pour cela aller dans l’onglet « Passes » et ensuite entrer une valeur dans la partie « Stock Offset » ( 2 mm dans l’exemple ci-dessous )

G ) Simuler l’usinage

 

 

 

 

 

 

H ) Création du Gcode

1 Commentaire

  1. merci pour cette explications tres interessante
    je vais tester de suite