I ) Utilisation

Les détecteurs de proximité inductifs permettent de détecter sans contact des objets métalliques à une distance de 0 à 60 mm.

Ils se retrouvent dans des applications très variées telles que la détection de position des pièces de machines (cames, butées, …), le comptage de présence d’objets métalliques.

II ) Principe de fonctionnement

Un détecteur inductif détecte exclusivement les objets métalliques.
Il est essentiellement composé d’un oscillateur dont les bobinages constituent la face sensible.

Les capteurs inductifs produisent à l’extrémité de leur tête de détection un champ magnétique oscillant. Ce champ est généré par une inductance et un condensateur montés en parallèle.


Lorsqu’un corps conducteur métallique est placé dans ce champ, des courants de Foucault prennent naissance dans la masse du métal ; il y a perturbation de ce champ qui entraîne une réduction de l’amplitude des oscillations au fur et à mesure de l’approche de l’objet métallique, jusqu’à blocage complet.

Cette variation est exploitée par un amplificateur qui délivre un signal de sortie, le capteur commute.

III ) Avantages

  • pas de contact physique avec l’objet détecté ( possibilité de détecter des objets fragiles, fraîchement peints )

  • pas d’usure, durée de vie indépendante du nombre de manœuvres

  • détecteur statique, pas de pièces en mouvement

  • produit entièrement encapsulé dans la résine (étanche)

  • très bonne tenue à l’environnement industriel (atmosphère polluante)

IV ) Branchements / sortie PNP ou sortie NPN

Les détecteurs ou capteurs peuvent être équipés de sorties type PNP et NPN, technique 3 fils, alimentation 30VDC :

  • type PNP : commutation sur la charge du potentiel positif,

  • type NPN : commutation sur la charge du potentiel négatif.

Ces sorties sont typiques des détecteurs inductifs ou photo-électrique.

 

 

 

0 commentaires